Les racines du projet : Atelier in situ et enquête-collecte

© Matthieu Duperrex – Voyages en sol incertain, La Marelle 2019

Notre recherche s’inscrit dans le champ de la Global Urban Research (Harrison & Hoyler, 2018) mais sous l’angle de la recherche multisituée. En architecture comme en urbanisme et en histoire de l’art, des approches monographiques comme celle de Learning From Las Vegas (Venturi, Scott Brown et Izenour, 1977) ou de Los Angeles : The Architecture of 4 Ecologies (Banham, 1973) ont fait date tant elles décrivent précisément un système socio-spatial, établissent une critique plus générale des mondes urbains et revisitent les outils de l’analyse urbaine.

Notre projet prolonge ces démarches intellectuelles et sensibles en affirmant d’une part le caractère multi-situé (Marcus, 1995 & Falzon, 2009) de notre approche et d’autre part la perspective éco-critique de ce travail. À l’image de Patrick Geddes qui au sein de ses Regional surveys s’attachait tout autant à l’écologie de la ville qu’à l’économie de l’environnement (De Biase, Levy & Castrillo Romón, 2016), nous prendrons à bras le corps ces deux domaines d’étude.

Tout comme Learning From Las Vegas (Venturi, Scott Brown et Izenour, 1977) qui a fondé son analyse sur un séjour collectif de 10 jours sur place, notre projet s’organise autour d’un atelier de recherche in situ d’une durée d’environ 20 jours. Soit un format court in situ qui demande une importante préparation en amont, la mobilisation de relais sur place (Louisiana State University et Coastal Sustainability Studio) et la production au fil de l’expérience de représentations et d’archives innovantes. Celles ci seront le support d’une future exposition.

D’un point de vue méthodologique, notre travail se décompose en trois tâches auxquelles l’ensemble de l’équipe participe :

– WP1 · décryptage de l’écosytème métropolitain du delta du Mississippi ;

– WP2 · analyse in situ et arpentage des écosystèmes urbains du delta du Mississippi ;

– WP3 · production de représentations et d’archives innovantes des communs du delta du Mississippi.

L’atelier de recherche in situ

– Durée : 21 jours, soit 14 jours pour les explorations et 7 jours d’atelier à Baton Rouge et à New Orleans ;

– Zone d’exploration : bande côtière d’ores et déjà submergée ou en passe de l’être, selon 6 trajets d’exploration successifs (essentiellement perpendiculaires au trait de côte) ;

– Méthodologie : exploration in situ et collective via 6 transects (Tixier, 2016), relevé sensible, collectage et interviews selon des trajets prédéterminés, à chaque fois accompagné d’un ou plusieurs guides, en marchant quand cela est possible ou sinon en voiture ou en bateau ;

– Enquête-collecte : réalisation d’une représentation inédite du territoire prenant en compte les paroles habitantes. Cette représentation s’apparente à une coupe représentant par le texte, la photographie et le dessin les parcours réalisés lors des explorations ainsi que les interrogations formulées lors de cette exploration. Elle devrait donner lieu à un film. La restitution de cette exploration permet la mise en débat public des problématiques. Au carrefour d’enjeux sociaux, spatiaux, et écologiques, le transect est une approche singulière où enquête, collecte d’information et débat prospectif sont liés et dont la représentation s’éloigne du plan et de la carte pour s’intéresser aux récits des lieux et des habitants.

Banham, R. (1971) Los Angeles: The Architecture of Four Ecologies. Londres : Allen Lane.

de Biase, A., Levy, A.,  Castrillo Romón, M. (dir.) (2016), “Patrick Geddes en héritage”, Espaces et sociétés, n° 167.

Falzon, M-A (2009) Multi-Sited Ethnography. Theory, Praxis and Locality in Contemporary Research. Londres : Routledge.

Harrison, J. et Hoyler, M. (2018) Doing Global Urban Research. Londres : Sage.

Marcus, G. (1995) “Ethnography in/of the World System: The Emergence of Multi-Sited Ethnography” Annual Review of Anthropology, 24, pp. 95-117.

Tixier, N. (2016) “Le transect urbain. Pour une écriture corrélée des ambiances et de l’environnement“, dans S. Barles et N. Blanc (dir.) Écologies urbaines : Sur le terrain, Economica-Anthropos ; PIR Ville et Environnement, pp. 130-148.

Venturi, R., Scott Brown, D., et Izenour, S. (1977) Learning From Las Vegas, Revised Edition, Cambridge, MA : The MIT Press.